A SMALL WORLD OF WONDERS

unnamed (3).png

Tatsuya Tanaka, Rainbow Baumkuchen, 2019 - baumkuchen and cotton

From dollhouses to miniature dioramas, the creation of new worlds has never failed to capture popular imagination. Even today, modern artists continue to explore the fascination that we have for tiny worlds. This week, FOCUS features Japanese artist Tanaka Tatsuya - a miniature artist who recreates daily scenes using tiny figurines. Through his artwork, the reader is exposed to a whole new world - a diorama of our own lives reimagined.

“Everyone must have had thoughts like these before: broccoli and parsley may sometimes look like a forest of trees, and tree leaves floating on the surface of water may sometimes look like little boats.” --- Tanaka Tatsuya

Des maisons de poupées aux dioramas miniatures, la création de nouveaux mondes n'a jamais manqué de captiver l'imagination populaire. Aujourd'hui encore, les artistes modernes continuent d'explorer la fascination que nous avons pour les petits mondes. Cette semaine, FOCUS présente l'artiste japonais Tanaka Tatsuya - un artiste miniature qui recrée des scènes quotidiennes à l'aide de minuscules figurines. À travers ses œuvres, le lecteur découvre un tout nouveau monde - un diorama de nos propres vies réimaginées.

«Tout le monde a dû avoir des pensées de ce genre auparavant : les brocolis et le persil peuvent parfois ressembler à une forêt d'arbres, et les feuilles d'arbres flottant à la surface de l'eau peuvent parfois ressembler à de petits bateaux.» --- Tanaka Tatsuya


unnamed (4).png

Tatsuya Tanaka, Bread train

A family picnicking under the shade of broccoli trees is hardly a scene one might encounter in real life - but is, on the other hand, an ordinary occurrence in the world of Tatsuya. On his website, Tatsuya states that he draws inspiration from his childhood, where he would daydream about the imagined purposes of every-day necessities. Indeed, the Japanese artist’s miniature creations are overloaded with the presence of various foods. From baguettes serving as trains, onto which passengers are waiting to board, to pumpkin slices serving as a stage for an orchestra, the use of different foods emphasises the minuscule sizes of the human figures. While for us, food is easily perishable, the bread, vegetables, and fruits that appear in Tatsuya’s works are given a much more important purpose: forming the foundations of his very world.

Une famille qui pique-nique à l'ombre des brocolis n'est pas une scène que l'on peut rencontrer dans la vie réelle - mais c'est, en revanche, un événement ordinaire dans le monde de Tatsuya. Sur son site web, Tatsuya déclare qu'il s'inspire de son enfance, au cours de laquelle il rêvait de l'utilité imaginaire des objets de tous les jours. En effet, les créations miniatures de l'artiste japonais sont surchargées de la présence de divers aliments. Qu'il s'agisse de baguettes faisant office de trains, sur lesquels les passagers attendent de monter, ou de tranches de citrouille servant de scène à un orchestre, l'utilisation de différents aliments souligne la taille minuscule des figures humaines. Alors que pour nous, la nourriture est facilement périssable, le pain, les légumes et les fruits qui apparaissent dans les œuvres de Tatsuya ont un but beaucoup plus important : former les fondations de son monde.

unnamed (5).png

Tatsuya Tanaka

Not only does Tatsuya work with different foods, he furthermore transforms how we perceive mundane objects that can be found in our own households. The Japanese artist often features brushes in his works, which take on different meanings and different disguises. In one artwork, an upside-down brush becomes a field of wheat in which a horse is depicted to be grazing. In another, the thistles of the brush is portrayed as trickling water in which miniature figures are taking a shower. Indeed, Tatsuya plays with the possibilities of texture and draws similarities to ordinary scenes that are familiar to us.

Tatsuya ne se contente pas de travailler avec différents aliments, il transforme également la façon dont nous percevons les objets banals que nous pouvons trouver dans nos propres foyers. L'artiste japonais utilise souvent des pinceaux dans ses œuvres, qui prennent différentes significations et différents déguisements. Dans une œuvre, un pinceau renversé devient un champ de blé dans lequel un cheval est représenté en train de brouter. Dans une autre, le chardon du pinceau est représenté comme de l'eau ruisselante dans laquelle des personnages miniatures prennent une douche. En effet, Tatsuya joue avec les possibilités de la texture et établit des similitudes avec des scènes ordinaires qui nous sont familières.

unnamed (6).png

Tatsuya Tanaka, Earth Cream, 2016 - chocolate mint ice cream on the cone

Tatsuya further immerses the viewer into his miniature universe throughout his various exhibitions. During the ‘Miniature Life Exhibition’ (2017) which took place in Taiwan, the bench area became an enlarged version of his broccoli artwork. Reminiscent of a scene from ‘Gulliver’s Travels’, the viewers found themselves transformed into the tiny figurines, and were able to rest under a towering broccoli tree before they continued to navigate the exhibition. Likewise, to emphasise his theme of ‘day-to-day life’, the artist also presents his different artworks in the form of a virtual calendar. On his website, aptly named ‘MINIATURE CALENDAR’, Tatsuya creates a calendar page, where each day of the year is represented by a photograph of one of his creations. There, users are able to browse through the archives of previous artworks but also anticipate the ones that are yet to come.

Tatsuya immerge davantage le spectateur dans son univers miniature au fil de ses différentes expositions. Lors de l'exposition 'Miniature Life Exhibition' (2017) qui s'est déroulée à Taïwan, la zone du banc est devenue une version agrandie de son œuvre d'art en brocoli. Rappelant une scène des Voyages de Gulliver, les spectateurs se sont retrouvés transformés en minuscules figurines, et ont pu se reposer sous un imposant brocoli avant de continuer à naviguer dans l'exposition. De même, pour souligner le thème de la "vie quotidienne", l'artiste présente également ses différentes œuvres sous la forme d'un calendrier virtuel. Sur son site web, judicieusement nommé "CALENDRIER MINIATURE", Tatsuya crée une page de calendrier, où chaque jour de l'année est représenté par une photographie de l'une de ses créations. Les utilisateurs peuvent ainsi parcourir les archives des œuvres précédentes, mais aussi anticiper celles qui sont encore à venir.

Written by Rose Wei