Brigitte PARMENTIER

Brigitte Parmentier a étudié à l’école d’art de Calais où elle a appris les techniques de sculpture, de transparence (utilisation de l’aquarelle et de l’encre de chine), les couleurs ainsi que les bases de l’histoire de l’art moderne.
Engagée dans la promotion de l’art, elle a co-organisé des événements culturels dans sa ville entre les différents confinements successifs qui ont eu lieu en France. Elle a également exposé ses œuvres dans différentes galeries : l’abbaye de Belval à Troisvaux, Mini Art Studio à Calais, et elle a participé à quelques expositions collectives.


L’acrylique cellulaire est une technique où la peinture acrylique est additionnée à différents médiums que l’on chauffe au chalumeau,et qui est ensuite retravaillée une fois sèche.

Le résultat diffère alors selon différents facteurs, comme le nombre d’additifs ajoutés, le niveau de fluidité du médium réalisé, ou encore le temps de chauffe de celui-ci. Cette technique laisse donc une place importante à l’instantanéité de la réaction chimique, accompagnée de la maîtrise de ce médium, bien particulier à travailler, et de l’orientation du résultat souhaité. L’artiste et le médium s’ajustent l’un à l’autre, entre interactions et maîtrise du résultat.

Une fois l'œuvre séchée, l’artiste aime la retravailler soit en ajoutant de la peinture ou du pastel, soit en y incorporant des éléments tels que des perles, des feuilles à dorer, des médiums 3D et autres. L’acrylique cellulaire permet ainsi de réaliser des œuvres tant figuratives qu’abstraites.

Brigitte PARMENTIER