Emily HUNG

Emily Hung est une jeune artiste hongkongaise, fraîchement diplômée d’un bachelor des Beaux-Arts à l'Université chinoise de Hong Kong. Depuis son enfance, elle est fascinée par les ornementations raffinées. La beauté qui se dégage de ces motifs la pousse à les retranscrire au sein de son Art.

Pour elle, ce travail va au-delà d’une reproduction minutieuse de ces détails selon une tradition précise ; il s’agit plutôt de retranscrire l’essence même de cette beauté par quelques lignes éloquentes.


Avec des lignes délicates et des gradations de tons sur des impressions taille douce, elle s’imagine en animaux des contes folkloriques et étend la destinée de ces dieux animaux. Elle s'inspire notamment d’un livre japonais intitulé “Truth in Fantasy” qui traite de la croyance selon laquelle, tant que les êtres humains trouvent leur foi en un animal ou un objet, cette existence déifiée peut alors transcender les êtres humains.

Dans la mythologie japonaise, Amaterasu est la déesse du soleil. À cause du travail et de pressions émotionnelles, elle a dû se retirer au fond d’une cave, permettant ainsi aux monstres de s’évader et de plonger le monde dans les ténèbres. Les autres divinités ont uni leurs forces à la sienne afin de ramener l’équilibre de l’univers.

Au sein des trois œuvres exposées, l’artiste endosse la personnalité d’Amaterasu afin de relater au mieux son récit : la vie dans ses périodes difficiles où chacun peut se sentir submergés par les difficultés.
“Comment réussir à trouver un juste milieu ? Doit-on s’immerger dans la tristesse, ou bien se battre activement pour trouver une solution?” interroge l’artiste.

Emily HUNG