Lee. K.

Le peintre sud-coréen Lee.K dessine des portraits de personnalités telles que Billie Eilish, Jimin du groupe BTS et bien d’autres. L’artiste se réapproprie le visage de ses modèles, souvent connus du grand public, afin de les traiter à sa guise.
L’artiste fait naître ses compositions par une succession de traits et d’ondulations reprenant les courbes du visage. Les gestes du peintre sont frénétiques, à la fois rapides et précis et évoquent la gravure. Les nuances de gris, parfois associées à des notes de couleurs, retranscrivent quant à elles les émotions du visage. En quelques coups de crayons ou de pinceaux, un portrait à la fois réaliste et puissant prend vie.
Dans un subtil jeu de composition, le plasticien sud-coréen, instaure une communication avec le spectateur. Le regard de celui-ci est invité à entreprendre un chemin qui mène aux yeux du modèle. C’est sur cet élément que Lee.K base sa production.

"Je ne veux pas répondre aux questions personnelles. C'est l'une des raisons pour lesquelles je ne dessine jamais la bouche."
Selon lui, la langue est un organe essentiel de la communication mais, elle peut entraîner des quiproquos dus à l’interprétation des individus. La bouche, seul organe qui communique par la parole, peut exprimer des sentiments de différentes manières et ceci implique une perte de sensibilité qui peut induire un malentendu, un quiproquo. C’est cette incompréhension qui pousse l’artiste à privilégier une communication par le regard et à produire des visages dénués de bouche.
Lee.K, aussi mystérieux que ses portraits, se dissimule volontairement à travers ses toiles.

Lee. K.