Marco RIHA

Né en Autriche, Marco Riha débuta son parcours créatif au Sri Lanka dans les années quatre-vingt-dix. Étant un artiste autodidacte, il passait son temps à peindre au gré de ses voyages pendant plusieurs années, et ce jusqu’à ce qu’il ait trouvé le foyer de son inspiration dans une maison au Mexique.

Les arts visuels le fascinent, ils représentent pour lui le même sentiment que celui de pouvoir crier sans qu’un son puisse être entendu, comme la possibilité d’être libéré de tout fardeau, ou encore comme la réalisation d’être dans une quête artistique.

La majorité de ses peintures sont créées à partir d’une technique de peinture automatique, c'est-à-dire qui ne fait appel à aucun mécanisme conscient.


Démarche artistique : (132)

Lors de sa période dite symbolique, il peignait sur du papier au moyen de crayons de couleurs et d’aquarelle. Cette phase artistique fut suivie d’une autre phase de fascination pour les huiles sur toile. Ces phases sont pour lui le moyen d’exprimer ses diverses réflexions quant à son introspection, mais aussi de représenter de manière onirique les réalités qui l’entourent et de présenter également ses sentiments au gré de ses voyages.

La série “color drops” marque le début de ses œuvres dites abstraites qui sont faites à base d’une combinaison d’huiles, de peintures, et de teintes. Lors de cette phase, l’artiste va traiter de sujets plus larges et sociopolitiques tels que le multiculturalisme, les libertés, l’écocide permettant de placer l’artiste dans le rôle de référent moral sur ces sujets de société majeurs.

Marco RIHA