Patrice PIECHOCKI

Artiste peintre français né en 1960.
Vit et travaille à Besançon.
Études à l’École des Beaux-Arts de Besançon de 1979 à 1985. Diplôme National Supérieur d'Expression Plastique en 1985. Expositions collectives à Besançon de 1985 à 1987 : Galeries ‘’Cimaise’’, ‘’Forum d’Artémis’’ et 2ème Triennale des Arts Plastiques. Exposition personnelle : Galerie Maxence en 1988.
Interruption de la pratique de la peinture pendant près de 30 ans pour se consacrer à l’enseignement. Professeur d'arts plastiques depuis 1989.
Reprise de la peinture en 2016.
La plupart du temps, quand je me présente devant ma toile, j’ignore ce que je vais peindre. J’ai, comme point de départ, le geste qui se libère sur le support et qui laisse une grande place à l’imprévu, à l’inconnu, à l’aventure picturale... Mais, ma peinture n’est pas que le fruit du hasard, elle naît de ce double mouvement : d’un jaillissement spontané et d’un travail de construction qui s’élabore au rythme d’un dialogue incessant entre ce que me suggère la toile et ce qui se vit en moi. Dans cet échange, des figures porteuses d’énergie se dressent dans l’espace. La couleur se déverse en gerbes, en vagues tourmentées comme si elle s’identifiait à des forces naturelles. Devant ce déferlement de possibilités et pour renouer avec le « plaisir de peindre » un choix plastique s’impose à moi. L’ensemble s’intensifie, s’étoffe, se ramifie, s’harmonise. Comme des vagues qui se brisent en écume, les tons vifs s’éclatent, s’embrasent en une conflagration lumineuse. Une valse de couleurs me suggère des formes éclatées et un espace mouvementé.
La couleur a une place prépondérante dans mon travail, et à travers elle, j’essaye d’exprimer une sensualité très vaste reposant sur une intensité chromatique où force et subtilité peuvent se rejoindre sans s’opposer. Mon univers pictural naît ainsi de sensations fortes, vives et subtiles à la fois. Il est ponctué de signes virevoltants, de formes à peine suggérées, d’organisations “chaotiques”, où l’esprit peut voyager sans jamais être enfermé ou replié sur lui-même.

Patrice PIECHOCKI